Teinture saisonnière et local, l’ajonc

Bonjour a tous!

Le printemps est la (malgré les températures bien fraîches par ici) et avec le retour des beaux jours mes envies de promenades me reprennent.

En plus d’utiliser les déchets alimentaires comme peaux d’oignons ou d’avocats, j’essaie de teindre avec des plantes récoltées localement. Et en ce moment c’est la pleine saison de l’ajonc!

L’ajonc, c’est cet arbuste épineux typique des paysages irlandais qui supporte bien les sols pauvres et siliceux. Parfait donc pour le Burren!


Pour la teinture a l’ajonc, je n’utilise que la fleur jaune. Il faut être assez concentré lors de la cueillette car les épines sont bien aiguisées et font assez mal. Bon je pourrais aussi porter des gant de protection mais perso, j’ai vraiment du mal a travailler avec. J’aime sentir le produit sous mes doigts. Surtout pour quelque chose d’aussi petit que ces fleurs.


Une fois la teinture extraite je laisse les fleurs dans le bain une journée. La première fois j’ai fais ça par accident car je n’avais pas le temps de m’en occuper et le résultat et s’était parfait, alors je continue!
Après avoir filtré le bain de teinture, je modifie légèrement le pH de l’eau (l’importance du pH en teinture végétale) et peux enfin teindre ma laine afin d’obtenir un joli jaune orangé, chaud comme un jaune moutarde.

Un mot doux?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close